Description des cinq usages des TIC, selon Margarida Romero

Un modèle théorique intéressant lorsque nous désirons intégrer le numérique à notre enseignement est celui de la chercheuse Margarida Romero. Ce modèle présente cinq niveaux d’usage des TIC, passant de la consommation passive des technologies à la cocréation participative de connaissances (Romero, 2015). Dans le tableau suivant, nous vous invitons à situer le type d’activités que vous faites habituellement vivre à vos élèves, afin de réfléchir au niveau d’engagement de ces derniers lorsqu’ils utilisent le iPad dans votre classe. 

« L’apprenant accède à un contenu ou à une application technologique, écoute ou lit les contenus sans pouvoir réaliser d’interactions. »

« L’apprenant peut réaliser des interactions avec le contenu ou l’application. Les interactions peuvent présenter différents niveaux de complexité. »

« L’apprenant réalise une production, exécute sa partie lors d’une activité coopérative ou modélise des connaissances à l’aide d’outils numériques dans un processus créatif individuel. »

« L’apprenant réalise une production en collaboration ou collabore avec des pairs dans la modélisation de connaissances à l’aide d’outils numériques dans un processus créatif collaboratif.»

«La cocréation participative de connaissances est orientée vers la compréhension ou la résolution de problèmes partagés par la classe conçue comme une communauté d’apprentissage. L’apprenant et ses pairs sont engagés dans une investigation collective qui peut impliquer des membres de leur communauté locale. Ils visent à comprendre un problème(...). »


Référence

Romero, M. (2015). Usages pédagogiques des TIC : de la consommation à la cocréation participative. Repéré à https://www.vteducation.org/fr/articles/collaboration-avec-les-technologies/usages-pedagogiques-des-tic-de-la-consommation-a-la



Last modified: Wednesday, 2 October 2019, 9:32 AM